Comment faire du scooter électrique sans se fatiguer ?

Beaucoup pensent que faire du scooter est beaucoup plus difficile que de faire du vélo ou de
courir. Mais cela peut être assez facile en utilisant la bonne technique. Vous trouverez ci-dessous
quelques suggestions simples qui vous aideront à profiter au maximum de votre scooter.
La posture correcte
Se détendre vous fera économiser beaucoup d'énergie. En trottinette, vous devez être à l'aise,
légèrement penché en avant avec un pied sur le pont. Fermement mais sereinement, saisissez le
guidon et ne vous appuyez pas trop sur vos bras pour éviter de vous fatiguer inutilement.
La poussée correcte
Redressez la jambe de poussée vers la roue avant. Touchez le sol avec la partie avant de la semelle et
effectuez des poussées souples et détendues. Le guidon doit également être saisi de manière
détendue, sans exercer trop de pression sur les coudes. Ne poussez pas trop souvent et, après avoir
terminé chaque poussée, ramenez la jambe vers la roue arrière. De cette façon, vous pouvez profiter
de l'ensemble du parcours en roue libre.
Apprenez à alterner vos jambes
L'erreur de débutant la plus courante consiste à n'utiliser qu'une seule jambe. Cette habitude
provoque une fatigue unilatérale et a tendance à fatiguer rapidement tout le corps. Après une courte
période d'utilisation, vous vous rendrez compte que la jambe d'appui sur le pont va commencer à
faire mal, comme si vous aviez sauté dessus pendant tout le parcours, même si, apparemment, elle
n'a pas bougé.

Le panier est vide