Êtes-vous fatigué des trajets dans des transports en commun ? Désirez-vous être dans des postures
plus confortables pendant vos trajets en ville ? Dans ce cas, l’utilisation d’engin électrique personnel
est la solution la mieux adaptée qui s’offre à vous. Parmi les diverses possibilités qui existent, vous
avez par exemple le vélo électrique ou la trottinette électrique. Ainsi le problème de choix se pose à
vous et ce n’est pas la peine de s’inquiéter à ce sujet. L’article présent est un véritable guide qui vous
donnera des informations capitales sur chacun de ces engins afin que vous optiez pour un meilleur
choix.
Le prix
Sur le marché, il existe un grand écart entre le prix d’un vélo électrique et d’une trottinette
électrique. En fonction des diverses caractéristiques de chaque appareil, le prix d’une trottinette
peut varier entre 400 et 800 euros. Bien sûr, il existe des modèles plus sophistiqués dont le prix est
encore plus élevé. Quant au vélo électrique, son prix peut atteindre les 2000 euros. Cependant, vous
êtes d’une façon ou d’une autre amené à entretenir ces engins ! En cas de défaillance d’un élément
comme la batterie, il va falloir mettre les moyens en jeux. Rassurez-vous, les prix de la batterie ne
seront pas plus coûteux que ceux de l’engin ! Ils varient donc respectivement en fonction de la
qualité et de la performance de ces derniers. L’entretien de la trottinette comme du vélo électrique
n’exige pas des sommes faramineuses. Mais un entretien constant et régulier est nécessaire pour
réduire les dépenses.
L’autonomie
Parfois, nous oublions de charger nos appareils alors que nous en avons besoin. Ici, l’autonomie est
le nœud de la situation. Un appareil sans autonomie vous causera tant de mal que de bien. Selon
vous, quel est l’engin électrique le plus qualifié à parcourir de longue distance ? C’est le vélo qui
l’emporte sur la trottinette cette fois. Le vélo possède une batterie qui peut vous faire parcourir
jusqu’à 50 km sans handicap contrairement à la trottinette qui se limite à 30 km en moyenne. Pour
les modèles de trottinette électrique comme l’off-road, vous pouvez parcourir jusqu’à 80 km. Ceci est
valable pour les vélos haut de gamme. Néanmoins, ce point est indubitablement remporté par le vélo
électrique. Cet état de choses est dû au fait que la batterie d’un vélo électrique est plus grande de
taille et consomme moins. Nous avons en moyenne une consommation de 1,4 KW pour une
trottinette électrique et de 0,72 pour un vélo électrique.
Transportabilité et poids
Certaines personnes préfèrent porter sur eux leurs appareils. Si vous devez vous déplacer avec dans
un transport en commun ou monter les escaliers pour atteindre votre appartement par exemple, il
vous sera utile de vous baser sur deux critères que sont le poids et la transportabilité. Sachez qu’une
trottinette électrique peut peser entre 12 et 20 kg et encore plus pour les modèles haut de gamme.
Le vélo électrique quant à lui pèse en moyenne 20 à 25 kg. Si nous devons nous figurer donc aux
statistiques, le vélo est en général plus lourd que la trottinette. C’est pareil pour la transportabilité.
La trottinette électrique est facilement pliable et peut être rangée dans un placard contrairement au
vélo qui est connu pour être un engin remarquable et encombrant.
La vitesse

Déjà à la conception, la plupart des modèles de vélo et trottinette électrique ont un moteur bridé à
25 km/h. Pour vos déplacements en ville, la vitesse est un paramètre qui importe peu. Mais si ce
paramètre compte pour vous, vous pouvez acheter des trottinettes ou vélos qui sont capables
d’évoluer jusqu’à 8 O km/h environ. Dans ce cas, il va falloir obligatoirement emprunter les grandes
routes et se munir d’accessoires et de protection pour votre sécurité.

La stabilité
Si vous disposez d’un engin stable, vous aurez la facilité à conduire sans pour autant craindre de
tomber pendant votre trajet. Nous ne taillons pas souvent d’importance à ce paramètre or, plusieurs
accidents de circulation ont pour cause une perte d’équilibre du conducteur. Parmi ces deux engins,
le vélo est le plus stable à cause de sa conception. Possédant deux grandes roues sur lesquelles il se
repose, le vélo électrique vous permet de le rouler tout en étant assis dans une position confortable.
Contrairement à une trottinette qui se repose sur deux petites roues, vous restez debout pendant
que vous le conduisez. Le confort n’y ait pas trop. N’est-ce pas vrai ? Cependant, si votre vélo vous
offre un plus grand confort, il présente plus de risque de blessures qu’une trottinette électrique en
cas de chute.
Le freinage
Vous êtes conscient que rester chez soi est mieux que rouler avec un engin doté d’un mauvais
freinage ! Freiner à tant face à un danger peut être précieux quand l’on sait que la vie ne tient qu’à
un fil. Ici, le type de frein n’est d’aucune utilité. Pour mieux juger la qualité du freinage, il va falloir se
référer à la taille de la roue de l’appareil. Avec un vélo, le freinage est plus spontané, car la roue
tourne à une vitesse moins importante. Comme mentionné ci-dessus, la roue d’une trottinette est en
petite proportion. C’est pour cela qu’elle tourne plus vite et s’arrête donc moins vite lors du freinage.
Généralement, le vélo reste meilleur en matière de freinage, mais tout dépend encore de la qualité
du frein et de l’entretien.
Le type de déplacement
Un choix entre trottinette électrique et vélo électrique ne peut être fait sans penser au type de
déplacement. Vous devez donc penser à la durée de conduite, aux chemins à emprunter. Vous le
savez déjà ! Le vélo est prédisposé à vous emmener loin et dans des postures plus confortables. Par
contre, si vous désirez parcourir des trajets plus courts ou intermédiaires, la trottinette vous sera
plus utile vu qu’elle est facile à transporter. Ainsi, l’utilité véritable de chaque engin dépend de la
distance à parcourir. Maintenant, vous avez connaissance des paramètres les plus importants qui
vous permettront d’opter pour le choix qui vous convient. Faites-vous plaisir !

Le panier est vide